Détail du tracé

Un tracé varié à souhait

Partant du restaurant Thaï l’Eléphant, et après quelque 600 m sur un chemin goudronné, on entre immédiatement dans le vif du sujet avec les premières difficultés du sentier de la Combe-Grède. C’est également à cet endroit que les coureurs entrent dans la zone naturelle protégée.

Sur les deux premiers kilomètres, les athlètes auront vite fait de se départager. Les meilleurs creuseront sans doute déjà un écart face aux moins chevronnés. Empruntant le sentier rénové sur environ 800 m, la course quittera ensuite la gorge de la Combe-Grède pour se diriger vers l’Ilsach (à l’Ouest), avant de remonter par un sentier difficile, celui dit des Sorcières, vers la métairie des Plânes (1er ravitaillement).

Aux Plânes, les coureurs auront accompli quelque 5 kilomètres et auront déjà, avec le passage de la corne, 600 m de dénivelé dans les jambes. Le tracé redescendra ensuite vers le Plan-aux-Auges, pour revenir en direction de la Combe-Grède, avant d’entamer une seconde montée difficile, certes courte, à savoir celle du sentier des mulets (à l’Est de la Combe-Grède).
Cette difficulté avalée, les coureurs auront un peu de répit – relatif – avec une longue traversée des pâturages avec un passage (rapide) à la métairie de la Meuringue (2e ravitaillement au km 9 / 1378 m d’altitude). Même les plus rapides jetteront sans doute un œil en direction du Mont-Crosin pour y admirer les éoliennes. De là, la course offrira une portion de descente en direction de la métairie de la Petite-Douane (km 10,7) avant de se diriger, plein Sud, vers la métairie du Milieu de Bienne (3e ravitaillement / km 12). Une terrible montée à travers les pâturages attend les coureurs.
Là, et même si les jambes feront sans doute mal, il s’agira de remonter vers la crête de Chasseral en suivant le petit Chasseral pour atteindre, 4,5 kilomètres plus loin, le point culminant de la course à l’antenne du Chasseral, à plus de 1600 m d’altitude (16,4 km seront ainsi parcourus). Enfin, la longue descente vers Villeret commencera.
De Chasseral, il s’agira de redescendre dans la combe avant de remonter vers l’Egasse avec, à la clé, le passage du col des Chasseurs, puis de redescendre vers la métairie des Plânes en empruntant notamment la piste jaune du téléski des Savagnières. Descente ensuite vers la plaine de l’Ilsach puis, surprise et difficulté encore, … une remontée vers la métairie des Renards et enfin, cette fois-ci, c’est la bonne, … la descente vers l’arrivée par la côte aux Renards et la cabane verte. Une descente relativement difficile puisqu’elle présente une dénivellation totale de 400 m pour une distance d’environ 3 km. Pour corser le tout, un dernier kilomètre sur le bitume. L’arrivée est jugée sur la place du village.

Le parcours en photos

La première partie du parcours depuis le départ à Villeret jusqu’au premier ravitaillement à la Métairie des Plânes situé au 5ème kilomètre

Les secteurs 2 à 5 seront publiés prochainement

Et voici le dernier secteur qui amènera les participant-e-s vers l’arrivée. Depuis la Métairie des Plânes à l’arrivée en passant par Les Renards. Il ne reste que quelque 5 km.